Écoutez en direct

LA LONGUE GUÉRISON DE STEVEN BUTLER

Par Réjean TREMBLAY

Publié le

Crédit photo : Eye of the Tiger management

C’était dans la dernière semaine du mois d’août. Dans un endroit merveilleux pas trop loin de Berthier. C’était pour le mariage d’Antonin Décarie et d’Ariane, son grand  amour.

Steven Butler et sa femme étaient présents aux noces. Et je trouvais Steven bien tranquille et bien maigre pour un gars qui aurait pu s’amuser ferme.

On a jasé. Longtemps. À un moment donné, j’ai glissé à Steven qu’il devrait faire attention. Prendre soin de lui. Qu’il était beaucoup trop maigre pour un gars qui n’était pas en camp d’entrainement.

Il a expliqué qu’il dormait mal et qu’il n’avait pas d’appétit. Qu’il se sentait en dépression. Qu’il se sentait un peu perdu depuis sa défaite par knock-out en Californie contre le champion du monde Zhanibek Alimkhanuly. Un vrai champion unifié. Une terreur.

LA LONGUE MARCHE VERS LE RING

 Ce Steven Butler a du cœur et du courage. Pour espérer se retrouver, il a sacrifié sa vie de famille, s’est éloigné de sa femme et de ses enfants, et est parti en Nouvelle-Angleterre vivre dans une chambre d’hôtel pour s’entraîner avec John Scully. Ça fait déjà une dizaine de semaines qu’il suit ce régime spartiate. Loin de son père Clint Butler et de la présence rassurante de Rénald Boisvert son coach et deuxième père. 

Crédit photo : Vincent Ethier/EOTTM©2020

 Cette fois, Steven est confronté à son plus grand adversaire dans sa vie. Lui-même. Ou plutôt son inconscient qui l’a poussé jusqu’au sommet avec deux combats de championnat du monde au Japon et en Californie et qui lutte en même temps pour miner sa vraie confiance en lui. La vraie bataille de Steven Butler, c’est celle-là.

 Ce soir, au Casino de Montréal, Steven Butler va y aller d’une longue marche. Celle qui sépare son vestiaire où il va se préparer du ring où il devra monter pour affronter le vétéran Ivan Alvarez. Un bon boxeur que Butler devrait vaincre s’il est dans une bonne condition mentale. 

 Avez-vous une idée du courage que ça prend pour faire les 150 pas qui vont le séparer  du ring ? Quand les doutes vont commencer à  l’envahir. Qu’il va se demander s’il a pris la bonne décision de s’installer aux États-Unis pour reprendre son entrainement et une partie  de sa vie depuis les débuts ?

Steven Butler a toujours été capable d’aller chercher en lui le bagarreur enfoui dans son âme. 

Ça va être encore plus difficile ce soir. Mais j’ai confiance.

Crédit photo :Vincent Ethier/EOTTM

 DANS LE CALEPIN – Le gala de ce soir est présenté au réseau Punching Grace et à ESPN + aux États-Unis…

boxeLa uneRéjean Tremblay

LE CŒUR DES QUÉBÉCOIS EST-IL PLUS PROCHE DE LA FLORIDE QUE DE L’ALBERTA ?

Crédit photo : Saltwire Le Canadien a été la dernière équipe du Canada à gagner la Coupe Stanley. C’est en ... Lire plus

VOLNY PAR TKO, UNE REVANCHE ?

Crédit photo : Vincent Éthier – Eye of the Tiger ET IGLESIAS ET LE K.O DE L’ANNÉE ! Patrice Volny ... Lire plus

COMBIEN DE POLICIERS AU CASINO POUR BUTLER-VOLNY ?

Crédit photo : Vincent Éthier – Eye of the Tiger  Il fallait regarder de très près les ralentis. Sur une ... Lire plus

La Game 09h00-12h00