Écoutez en direct

LES ALOUETTES ET LE QUÉBEC EN AMOUR

Par Réjean TREMBLAY

Publié le

Crédit photo : THE CANADIAN PRESS/Frank Gunn

C’est un formidable coup de foudre. Ce sont des années de marketing et de travail acharné pour vendre son produit que le président des Alouettes Mark Weightman vient de sauver.

Depuis 10 heures et quelques dimanche soir, le Québec est en amour avec ses Alouettes.

Ça commence avec Paul St-Pierre-Plamondon qui chante ce respect que les Moineaux ont imposé à l’affreuse Canadian Football League et ça passe par Jean-Charles Lajoie qui recevait Byron Archambault et Cody Fajardo à son émission hier avec des motons dans la gorge pour finir avec  le doc Mailloux qui n’aime pas du tout Marc-Antoine Dequoy. 

Le Québec le moindrement nationaliste et un tantinet décolonisé adore Dequoy. Hier, le jeune homme essayait d’amoindrir la portée du cri du cœur lancé à Hamilton à propos du traitement du français et des Québécois pendant la semaine de la Coupe Grey, mais il n’avait pas à le faire. 

Une très grande proportion, sans doute une majorité trop silencieuse, s’est reconnue dans ce cri du cœur. Et Dequoy est maintenant une vraie vedette au Québec.

Il y a plus. Ces gars-là se sont défoncés avec courage et confiance pour aller chercher une victoire que personne ne voyait comme possible.

Le peuple se reconnaît dans ces cols bleus. Ils gagnent parfois moins en une année que ceux qui les  applaudissent. Comment ne pas sentir la  passion derrière cet exploit colossal. 

Et surtout, ils sont une douzaine à parler français. Et les dirigeants, Péladeau, Weightman et Maciocia sont de vrais  Québécois. Comme le sont Geoff Molson, France Margaret Bélanger et Kent Hughes.

 C’est en dessous que ça se gâte dans l’autre équipe. Celle des multimillionnaires.

 Bravo les cols bleus. On vous adore.

YVON MICHEL : REFUS DES VÉTÉRANS DE LA RACJQ

Crédit photo : ALLEN MCINNIS /Montreal Gazette files

Le promoteur Yvon Michel a parlé d’un gala de boxe le 1er février avec une finale mettant en vedette Kim Clavel. Et un grand combat entre Cathy Gauthier et Marie-Claude Savard qui fut déjà une journaliste engagée dans son métier. 

Or, Yvon Michel est convoqué à comparaître devant le tribunal de la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec pour trois jours à compter du 5 février. Son comportement et ses déclarations le 7 octobre dernier ont convaincu la Régie que le temps était venu de régler un affreux problème.

En théorie, ce gala du 1er février restait possible. Mais les vétérans soldats qui assurent la sécurité des boxeurs et du public à la Régie, ont prévenu leurs dirigeants qu’ils refusaient de travailler le 1er février.  On parle entre autres de Jean Douville, qui tient la patente à bout de bras, de Sylvie Lécuyer, elle-même abusée verbalement lors de cette soirée, de Denis Labrecque et des autres membres de l’équipe.

Puisque la Régie n’avait pas de personnel, la décision était déjà prise dans les coulisses d’annuler la soirée. C’est déjà arrivé qu’un gala de Eye of The Tiger Management prévu le 23 décembre, ait été annulé par manque de personnel.

Marie-Claude Savard a confié à des amis qu’elle espérait toujours se battre en mars.

AlouettesboxefootballLa uneLCFRéjean Tremblay

LE CH ET SON DERNIER TOP-5…LE PETIT FILS DE MUHAMMAD ALI…STEVE CLAGGETT ET LE GRAND  RÊVE…ET LA TRAVERSÉE DU LAC ST-JEAN

Crédit: Matthew Pearce/Getty Images MIAMI- C’est évidement la grosse affaire du jour. À moins d’une énorme surprise, le Canadien va ... Lire plus

MONTRÉAL NE PEUT SE PERMETTRE UNE COUPE STANLEY – STEVE CLAGGETT DOIT BOXER…COCHON !

Célébration de la conquête de la coupe Stanley du Canadien le 16 mai 1977. Il manque de cônes… Crédit: Michael ... Lire plus

LES TERRASSES RESTENT OUVERTES À FORT LAUDERDALE – STEVE CLAGGETT ARRIVE POUR SON COMBAT

Crédit photo: Associated Press FORT LAUDERDALE- Matthew Tkachuk n’a pas dormi de la nuit. Et hier matin à huit heures, ... Lire plus

La Game 09h00-12h00