Écoutez en direct

JONATHAN DROUIN : QUEL SOULAGEMENT !

Par Réjean TREMBLAY

Publié le

Crédit photo : LNH.com

 Jonathan Drouin a connu des années difficiles à Montréal. Quand le Canadien, en pleine pandémie, a eu la chance de faire quelque chose de bien en participant par la porte d’en arrière aux séries, Jonathan est tombé malade et n’a pu finalement participer à la belle « ride » des Glorieux.

 Le reste, vous connaissez l’histoire. Souffrance et anxiété.

Hier, Drouin a encore récolté trois points et a marqué le but vainqueur dans la victoire de 5-4 de l’Avalanche. Lui et son compagnon du junior Nathan McKinnon se sont amusés comme larrons en foire quand l’Avalanche a marqué quatre buts de suite pour égaler le pointage.

C’est Drouin qui a marqué un but spectaculaire pour faire gagner son équipe. Ce qui était encore plus beau que son but, c’était son sourire. Et le bonheur qui semblait irradier de son visage.

Être heureux, c’est quand même un des grands objectifs de la vie. Avec aller au ciel et gagner la Coupe Stanley. Évidemment.

BRIAN MULRONEY…ET LES EXPOS

 Comme de nombreux Québécois, j’ai suivi les funérailles nationales de Brian Mulroney. Tout s’est déroulé avec une classe parfois émouvante.  Surtout quand c’est la voix de l’ancien premier ministre qu’on entendait chanter When Irish Eyes Are Smiling…il y avait beaucoup de yeux humides dans l’église.

J’ai rencontré souvent M. Mulroney. Parfois au stade de West Palm Beach ou de Jupiter en Floride. M. Mulroney était propriétaire d’une maison à Palm Beach entre Le Breakers et Mar-o-largo, le domaine de Donald Trump.

Il assistait aux matchs hors concours des Expos, assis derrière le marbre avec un ou deux de ses enfants. C’est lui qui faisait signe à ses gardes-du-corps d’ancien premier ministre de ficher la paix au columnist qui voulait faire un brin de jasette avec lui…

On jasait baseball, hockey, de Serge Savard, de Baie-Comeau et de la vie. Ça donnait souvent un bon sidebar dans la page.

Il y a dix ans, c’est lui qui se rendait aux bureaux de la Ligue nationale pour rencontrer Gary Bettman et l’inviter au restaurant. Gary était bien impressionné par le nombre de convives qui venaient saluer l’ancien premier ministre du Canada.

Faut croire que ce n’était pas encore assez.

Hier, les hommages étaient sincères. Incluant Wayne Gretzky. En fait, le seul qui a fait une mauvaise imitation de M. Mulroney et qui semblait « phoney » et mauvais comédien est vous savez qui…

SÉBASTIEN BOUCHARD : ENCORE UN COMBAT 

 Coup de téléphone à Sébastien Bouchard hier. Sébastien a perdu par décision unanime son combat en finale à Drummondville. Contre Jan-Michael Poulin. La voix était bonne. Bouchard reconnaît qu’il s’est fourvoyé dans les trois premiers rounds : « Le plan de match ne fonctionnait pas du  tout. J’ai perdu ces  trois rounds et le combat. Il aurait fallu faire les ajustements plus rapidement. Comme Vanessa Lepage-Joanisse l’a fait après le premier round », d’expliquer Bouchard.

Le boxeur de Québec a beaucoup apprécié son expérience avec Yan Pellerin. C’était bien organisé et il a touché  les sommes prévues : « Il reste certains pourcentages à rentrer mais ça prend toujours une trentaine de jours avant  d’avoir les résultats », a-il expliqué.

Et la retraite ? Il a hésité. Il lui reste sans doute un combat à disputer. Lui le boxeur courageux et vaillant : « La retraite ou un dernier combat devant les miens à Québec. Chez-nous. J’aimerais ça », de dire Bouchard.

Lui, il aura donné à la boxe. Cœur, courage, dévouement, travail, discipline. Et en plus, c’est un homme humble et vrai. 

Que ça finisse aujourd’hui ou dans six mois, il aura pleinement mérité les hommages et les remerciements.

CHARLES PAGE À KATMANDOU : 100 000 $ POUR ENFANTS SOLEIL

Charles Page est arrivé à Katmandou, capitale du Népal. Prêt à s’attaquer au Mont Everest. 

Je ne sais pas si BPM Sports a eu son mot à dire avec son entrevue avec Max Lalonde, mais Page a fait savoir du Népal, qu’il avait atteint son objectif de 100,000$ pour Enfants-Soleil.

Merci Max !

BaseballboxeÉditoExposHockeyLa uneLNHRéjean Tremblay

MC GILLES…CONGÉDIÉ PARCE QU’IL EST UN FAN DES NORDIQUES ?

Crédit photo : RDS.ca MC Gilles que j’ai eu le plaisir de côtoyer sur le plan personnel dans une autre ... Lire plus

LES EXPOS, NOS AMOURS…LA LARME À L’OEIL

Crédit photo: FOCUS ON SPORT/GETTY IMAGES  Mardi soir, pendant que le CH, pour une fois, sacrait une volée à quelqu’un, ... Lire plus

PEUT-ON FAIRE CONFIANCE AUX GENS DU CH ?

Crédit photo: David Kirouac – USA TODAY Sports Hier avant-midi, un journaliste crédible de Montréal met la main sur une ... Lire plus