Écoutez en direct

KEVIN OWENS ET SAMI ZAYN : LES DEUX PLUS CÉLÈBRES

Par Réjean TREMBLAY

Publié le

xr:d:DAFzCFquFGA:252,j:2523565852831202086,t:24040721

Crédit photo : Wrestlezone

Kevin Owens et Sami Zayn sont assis sur le toit du monde du spectacle. Et du sport-spectacle. En fait, quel Québécois est plus célèbre que nos deux lutteurs sur l’ensemble de la planète ?

Qui…à part Céline ? 

Plantez nos deux gaillards à un coin de rues à Tokyo, à New York, à Londres, à Rio de Janeiro ou à Riyad et trouvez deux autres Québécois qui attireront autant l’attention. 

Certainement pas Alexis Lafrenière. Ni Lance Stroll. Ni Samuel Montembault. Ni même Denis Villeneuve dont l’explosion de la carrière est trop récente. 

Peut-être Artur Beterbiev et sans doute chez le retraité Georges St-Pierre. Dans les deux cas, on parle d’athlètes de très haut niveau que les médias sociaux comme traditionnels ont fait connaître à la planète.

Nos deux gaillards ont lutté dans les salles paroissiales. Ils ont été des lutteurs dans des petites organisations indépendantes et depuis dix ans, ils brillent de toute leur passion au sommet de la WWE, la grande multinationale du sport-spectacle au monde.

Samedi soir, devant 67,000 spectateurs, Sami Zayn est devenu champion intercontinental. C’est évident que le scénario était déjà écrit. Les deux hommes savaient ce qu’ils avaient à faire et à donner pour faire monter la pression dans la fraicheur de la soirée à Philadelphie. Mais que les dirigeants de la WWE aient seulement choisi Sami Zayn de Laval pour devenir « champion » est l’exploit.

Et cette semaine, j’ai eu le plaisir d’écouter une longue et intelligente entrevue de Kevin Owens avec Jean-Charles Lajoie et comme d’habitude, il m’a conquis par son intelligence et sa simplicité. 

Dans son cas, l’exploit a été autre. On a convaincu les deux propriétaires des éditions Boomerang qu’un livre Raconte-moi pouvait être consacré à Kevin Owens. Un lutteur à côté de Nick Suzuki, Pauline Marois et Martin St-Louis ? Oui mesdames parce que ce lutteur comme vous dites, est une vedette mondiale, un charmant époux et un père exemplaire. Et que son histoire est inspirante. 

De Marieville aux grandes métropoles du monde avec une clé de bras et un cœur gros comme la bonté.

YVON MICHEL CONTRE YAN PELLERIN

Dans la vraie vie, c’est moins beau. Et les scénarios sont mal écrits. 

Yan Pellerin a réussi à arracher un permis de promoteur de combats à la Régie des alcools, des courses et des jeux. Il comptait sur Yvon Michel pour lui servir de mentor.

À plusieurs reprises, il a fourni des boxeurs de New Era pour garnir les trop maigres cartes de GYM présentées au casino de Montréal. Ça permettait à Yvon Michel de ramasser les dizaines de milliers de dollars en commandites et avantages sans risquer de sa poche. 

Pellerin n’a pas toujours été élégant mais il a réussi à développer quelques athlètes et à présenter de nombreux galas avec des boxeurs locaux. Faut que quelqu’un le fasse.

Mais il pouvait compter sur un as dans sa manche. Le poids lourd Alexis Barrière. Qui selon les clauses de son contrat avec New Era serait encore lié à Pellerin.

Mais Yvon Michel dont l’entreprise a fondu comme neige au soleil a pu discuter avec Barrière à plusieurs reprises comme membre de Boxe-Canada dont il siège sur le conseil. Et de fil en aiguille, Barrière a confirmé à BPM Sports vendredi qu’il était maintenant partenaire de GYM et d’Yvon Michel. Et on devrait apprendre demain que Derek Pomerleau passerait de New Era à Gym donc de Yan Pellerin à Yvon Michel. Pellerin perdrait ses deux meilleurs boxeurs après avoir investi temps et argent pour les faire progresser. 

Selon les documents que Max Lalonde et Laurent Poulin de Boxingtown ont pu consulter, il est évident qu’il y aurait matière à poursuite pour maraudage. Et pour bris de contrat pour les deux boxeurs.

Mais engager des poursuites demande du courage et des moyens financiers.

Ce serait la bonne façon pour Pellerin de mériter le respect dans le milieu. Sinon, qui va respecter ses contrats ? Quand on a voulu jouer avec le contrat de Custio Clayton chez EOTTM,  les avocats de Camille Estephan ont réagi avec célérité et vigueur en le poursuivant pour non-respect des clauses de son contrat. 

Et Clayton a été condamné à payer un dédommagement à Eye of The Tiger Management.

Yan Pellerin devrait être en entrevue ce matin avec Max Lalonde. On va en savoir plus.

DANS LE CALEPIN – Dans mon texte de la semaine dernière avec Normand Legault, j’ai commis une erreur. C’est David O’Connor et non Ian Charles qui a déjà représenté Sean Connery et qui tripe sur Aston Martin…

boxeÉditoLa uneLutteRéjean TremblayWWE

LA FLORIDE RAMASSE UNE AUTRE COUPE PENDANT QUE LE CANADA CONTINUE DE SÉCHER

Crédit photo: Wilfredo Lee/AP Honnêtement, la meilleure équipe a gagné. Les Oilers avaient les  meilleurs joueurs en Connor McDavid et ... Lire plus

LE CŒUR DES QUÉBÉCOIS EST-IL PLUS PROCHE DE LA FLORIDE QUE DE L’ALBERTA ?

Crédit photo : Saltwire Le Canadien a été la dernière équipe du Canada à gagner la Coupe Stanley. C’est en ... Lire plus

VOLNY PAR TKO, UNE REVANCHE ?

Crédit photo : Vincent Éthier – Eye of the Tiger ET IGLESIAS ET LE K.O DE L’ANNÉE ! Patrice Volny ... Lire plus

La Game 09h00-12h00