Écoutez en direct

« ON N’EST PAS ICI POUR VENDRE DES CHANDAILS ! »

Par Réjean TREMBLAY

Publié le

Crédit photo : NHLPA.com

LIONEL MESSI A-T-IL RENCONTRÉ LA MAIRESSE ?

« On n’est pas ici pour vendre des chandails. On doit gagner, rien d’autre ne compte », s’est exclamé Keith Pelley, chef de la direction de MLSE, société qui possède les Maple Leafs de Toronto et autres babioles de sport comme… Les Raptors de la NBA, les Argonauts et le Toronto FC en plus de quelques réseaux de télévision.

Et Sheldon Keefe, le coach et un gentleman, a été congédié parce que son équipe a été éliminé en septième match de la série contre les Bruins.

La morale de l’histoire et un conseil à donner à Martin St-Louis, tant qu’on ne fait pas les séries, on peut dormir tranquille. Y a rien qui presse pour prononcer le mot commençant pas un S…

Mais si à Toronto, on n’est pas là pour vendre des chandails, qu’est-ce qu’on vend à Montréal avec le Canadien ? De la bière et le Canada ?

À Montréal, on vend de la reconstruction. Et il se pourrait que ces années de patience qu’on demande aux fans (et aux fefans et talifans) soient payantes.

Mais je pose la question sans arrière-pensée. Qu’est ce que les partisans considéreraient « payantes » après toutes ces années de misère et de défaites ?

Faire les séries ? Atteindre la deuxième ronde ? Ou le carré d’as ? Ou bien la finales de la Coupe Stanley quand Caufield, Slafkovsky, Guhle et les autres jeunes vont approcher la trentaine ? 

Et comment on mesure la progression de l’équipe si on ne tente pas d’atteindre les séries éliminatoires ? Tout le monde va être souriant après les défaites en disant qu’on a gagné deux périodes et que c’est mieux que la dernière fois ?

Ou bien va arriver un moment où le propriétaire va lancer : « On n’est pas ici pour vendre de la bière !!! ».

Si les gens veulent avoir une idée de ce que représente gagner la Coupe Stanley pour une organisation, je leur conseille de regarder Save Joe Sakic sur Amazon Prime. Le documentaire de 48 minutes raconte l’incroyable guerre que se sont livrés les Rangers de New York et l’Avalanche du Colorado à l’été 1997. Les Rangers qui savaient que les propriétaires de l’Avalanche et des Nuggets de la NBA avaient perdu des millions à la caisse dans la dernière saison ont offert un bonus à la signature de 15 millions à Jos Sakic. Colorado avait sept jours pour égaler l’offre. En même temps, la compagnie propriétaire complétait le montage du film Air Force One avec Harrison Ford. Finalement, en sept jours fous, ils ont convaincu la ville de Denver de les aider à bâtir un nouvel amphithéâtre, Harrison Ford a exigé que le film soit lancé le 25 juillet et finalement c’est Denver… Et Ford qui ont gagné sur toute la ligne.

Et on découvre dans l’histoire un beau portrait de Pierre Lacroix.

Mais les Rangers et l’Avalanche voulaient tout donner pour une autre Coupe. C’est le Colorado en gardant Sakic qui a gagné… Deux autres Coupe Stanley de plus depuis.

Crédit photo : David Kirouac/USA Today Sports/Reuters

LA GRANDE VISITE DE LIONEL MESSI

Recevoir la visite de Lionel Messi, c’est encore plus que recevoir la visite de Wayne Gretzky dans ces derniers matchs avec les Rangers de New York. Messi, c’est une légende internationale. Son arrivée dans la MLS a permis au soccer de prendra sa place parmi les sports majeurs en Amérique et de consolider un formidable contrat avec Apple TV.

Malheureusement, la crise médiatique causée par le départ d’Olivier Renard et certaines réactions malheureuses ont détourné l’attention de ce qui aurait dû être une fête fabuleuse à Montréal.

Quand même, Tony Marinaro, même s’il ne veut pas en parler, a eu accès au Ritz-Carlton avant le match et BPM avec Max Lalonde a offert sur place une émission spéciale qui avait une belle couleur.

Mais il me semble que j’aurais aimé voir Valérie Plante, la mairesse souriante, accueillir la légende en se rendant au stade. Après tout, elle était au Centre Bell pour encourager l’équipe féminine de hockey. Au moins  pour rappeler que Montréal a déjà été une grande ville.

Pour les centaines de milliers de Québécois qui se rendent en Floride pendant l’hiver, sachez que le Cirque du Soleil va présenter à Hallandale son grand spectacle  « MESSI » qui tient l’affiche en Argentine et dans tous les pays d’Amérique du Sud depuis deux ans déjà. 

Crédit photo : Patrick Woodbury/Le Droit

 BENOIT ROUSSEL EN AUSTRALIE POUR LOMACHENKO

Le juge Benoit Roussel était à Tokyo il y a huit jours pour la superstar Inoue. Samedi soir, il était à Perth en Australie pour juger le combat de championnat du monde de Vasily Lomachenko contre George Kambosos Jr. 

On sait que Benoit Roussel, selon mon confrère chroniqueur de boxe à RDS  et promoteur Yvon Michel, n’a pas la compétence pour juger un combat de Kim Clavel. Laval, c’est sans doute trop loin. 

Si la Régie des alcools, des courses et des jeux avait un peu de colonne vertébrale, cette situation honteuse ne se serait jamais produite.

Et soulignons  qu’un autre Québécois était à Perth en Australie. Russ Anber était dans le coin de Lomachenko qui l’a d’ailleurs remercié après le combat.

Crédit photo : Vincent Éthier/Eye of the Tiger

UN GARS D’EYE OF THE TIGER À PERTH

 Lors de la même soirée, Iman Khataev a démoli Ricards Bolotniks en six rounds. Le gars faisait pitié après trois chutes au plancher. Khataev rappelle beaucoup Artur Beterbiev et est Russe comme lui. Son ratio de knockouts est de 100 % lui-aussi. 

Camille Estephan fonde de grands espoirs sur ce solide mi-lourd fort d’une incroyable carrière chez les amateurs.

On devrait le voir au Québec avant Noël. 

boxeCanadiensCF MontréalÉditoHockeyLa uneLNHMLSRéjean TremblaySériesSoccer

HEFFRON-MBILLI : Y A DES COUPS DE PIED AU CUL QUI SE PERDENT…

Crédit photo : Vincent Éthier – Eye of the Tiger SHAWINIGAN- C’est beau Shawinigan. Surtout quand il fait 29 degrés ... Lire plus

UNE PREMIÈRE FÊTE POUR LE RETRAITÉ SIMON KEAN

 Le rendez-vous est pour midi, à l’Auberge Godefroy à Bécancourt. Rendez-vous tellement important que Mathieu Boulay de la section Économie ... Lire plus

FURY-USYK : CABOTINAGE DÉSASTREUX

Crédit photo : The Sportster ET MBILLI A UN FORMIDABLE DÉFI QUI L’ATTEND  La vie a été bonne et longue. ... Lire plus