Écoutez en direct

LA FONDATION DU CH A LE DOS LARGE 

Par Réjean TREMBLAY

Publié le

Crédit photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

 Quelqu’un au Septième étage, a allumé dimanche après-midi. Qu’on soit obligé de débourser 195 $ plus taxes pour avoir un câlin de Youppi! ne passait juste pas. 

Dans les coulisses et Jean-Nicolas Blanchet dans le Journal de Montréal avaient soulevé le grelot. Et les fans avaient le goût de hurler.

« Vite, faut qu’on sorte la Fondation de l’enfance, ça va calmer les mécontents et endormir les autres », s’est-on dit à la cellule de crise.

Vite, un premier vice-président a appelé un contact à la radio, une autre a convaincu Rodger Brulotte de sortir son bâton du pèlerin et le spin est parti à fond la caisse grâce aux partenaires médias et aux anciens capables d’avoir de l’influence.

Mais il reste quelques questions. Si les profits de la vente d’un câlin de Youppi! à un enfant de riche devaient aller à une fondation, pourquoi avoir ajouté les taxes à l’abusif 195 $ ? Il n’y a pas de taxes sur les moitiés-moitiés. 

En fait, je pense que les journalistes ont fait œuvre sociale. Rien n’indiquait nulle part que les profits des câlins de Youppi! étaient destinés à une fondation. Devant le tollé des gens, le CH a sorti son histoire de fondation pour calmer la vague. C’est formidable, au moins, ce sont les enfants qui vont profiter de cet abus maladroit. 

Et normalement, les enfants devraient également à l’avenir profiter du cachet de 2000 $ exigé pour une sortie de Youppi! dans une soirée privée. Vive les enfants, on est content.

Cela dit, quelqu’un n’a pas réfléchi dans les bureaux du Canadien. Quelqu’un a pensé qu’on pouvait vendre à prix fort une visite d’une mascotte créée pour les enfants par les Expos il y a quarante ans. Jamais les ZAmours n’ont chargé trente sous pour un bec humide de Youppi!. Youppi!, c’était l’ami des petits. Il était trop occupé à les amuser pour prendre du temps à préparer une facture.

On peut croire ou ne pas croire cette histoire demeurée secrète de fondation. C’est à vous de décider. 

Mais quelqu’un, quelque part, a été trop gourmand.

Le monde ordinaire ne l’a pas avalé.

LA HACHE À RADIO-CANADA

 Les médias institutionnels se font saccager depuis quelques mois. TVA a sacrifié 547 employés il y a un mois et voici que Radio-Canada passe à la tronçonneuse à son tour. 

C’est 800 emplois qui vont disparaître. Semble-t-il que les employés du réseau français qui performe au-delà des espérances en rejoignant 25 % des Canadiens de langue française vont payer pour les échecs pandémiques du réseau anglais qui atteint à peine 6 % de sa clientèle.

Mais au Canada, quand tu es locataire, tu subis un traitement de locataire quand le boss décide de faire le ménage. 

J’ai beaucoup de peine pour les confrères et les amis de la grande maison. N’oubliez pas que je suis de la génération qui allait faire le show de Jean-Maurice Bailly à onze heures le soir après une victoire du Canadien et trois buts de Guy Lafleur. René Lecavalier et les autres étaient des modèles. Puis Serge Arsenault, Claude Quenneville, Winston McQuade et Jean Pagé sont arrivés. Suivis par Jean Faucher, Josée Turcotte, Diane Sauvé, Jean St-Onge et dernièrement Martin Leclerc, Jean-François Chabot et Marc-Antoine Godin. Ce sont de bons journalistes qui, je l’espère, passeront à travers les coupures sans voir leur vie bouleversée.

C’est également à Radio-Canada que j’ai entrepris ma deuxième carrière en 1985 avec Lance et Compte. Robert Roy et Richard Martin ont été de formidables leaders. Scoop, Urgence et Réseaux ont suivi. Et par la suite Mario Clément, à l’origine de Casino, a toujours été plus qu’un diffuseur. C’est devenu un ami. 

Je n’aime pas que des francophones soient traités injustement. Mais ce sont les 800 coupés, anglos et francos qui doivent recevoir nos pensées. Et si  possible, notre support.

CanadiensHockeyLa uneRéjean Tremblay

LE CIRQUE DU SOLEIL ET LIONEL MESSI À MIAMI 

Crédit photo : Cirque du Soleil – Messi10 Cette chronique est destinée avant tout à Tony Marinaro. Tony qui cherche ... Lire plus

À QUAND LA FIN DE LA COMPLAISANCE ?

Crédit photo : Charles LeClaire-USA TODAY Sports  Un détenteur de quatre billets de saison au Centre Bell était de bonne ... Lire plus

QUI VA PROTÉGER MATT REMPE ?

Crédit photo : Wendell Cruz-USA TODAY Sports Matt Rempe, la nouvelle sensation  de la Ligue nationale de hockey, mesure 6 ... Lire plus