Écoutez en direct

LE TEMPS DE RÉÉVALUER MARC BERGEVIN

Par Réjean TREMBLAY

Publié le

Crédit photo : eliteprospects

ET SI LE CH S’ÉTAIT FAIT SORTIR EN TROIS MATCHS  ?

 Donc, la rumeur court à toute allure. Marc Bergevin pourrait se retrouver directeur général des Blue Jackets de Columbus. 

Depuis que Marc Bergevin s’est fait montrer la porte de sortie du Centre Bell, les médias montréalais ont fait ce qu’ils font particulièrement bien. 

Encenser les nouveaux arrivants, Kent Hughes et Jeff Gorton, et critiquer le travail de Marc Bergevin qu’ils encensaient un mois plus tôt.

C’est correct, c’est dans l’ordre des choses.

Mais le passage de Marc Bergevin à Montréal pourrait être dépoussiéré. Moi, le premier, je me suis longuement étiré sur le mauvais contrat de Brendan Gallagher. Et avec le recul, la transaction pour obtenir Jonathan Drouin a été désastreuse. 

Mais les bons coups de Bergevin ne sont pas négligeables non plus. C’est quand même lui qui a donné Nick Suzuki au Canadien. Son premier centre et son capitaine pour Max Pacioretty. Sans oublier Tomas Tatar qui a rendu de bons services et un deuxième choix au repêchage. 

Oui, il s’est obstiné et a perdu Philip Danault mais il était quand même allé le chercher au détour d’une transaction.

Et même si le Canadien est entré deux fois dans les séries à cause des chambardements imposés par la COVID, il faut rendre à César ce qui appartient à César. Le CH s’est rendu en finale de la Coupe Stanley avec Shea Weber comme capitaine et Corey Perry comme grand frère et exemple à l’avant.

On ne peut tout résumer l’amas de transactions effectuées par Bergevin en plus d’une décennie à Montréal. Mais on peut en déduire une conclusion qui tient la route.

 Il fut un très bon homme de hockey.

Mais il fut un piètre vice-président. 

Et disons qu’à ses dernières années à Montréal, plus un chapeau ne lui faisait. Ils étaient tous trop étroits

Là-dessus, Gilbert Delorme a raison.

Crédit photo : Christinne Muschi/The Canadian Press

LA DÉFAITE DES MONTRÉALAISES

 L’équipe de Montréal a connu son heure de gloire en jouant devant 21,000 spectateurs au Centre Bell. Tous les médias ont célébré le haut fait d’armes. En fait, nos joueuses ont été aspergées de champagne et de Chanel no 5. Pas un compliment d’a été retenu.

Voilà que deux semaines plus tard, elles se font lessiver en trois matchs consécutifs par Boston. Éliminées. Platement.

C’est vrai que les Montréalaises ont chèrement vendu leur peau en disputant du temps supplémentaire à chaque défaite.

Mais elles ont perdu trois fois de suite quand même.

Et surtout, on a vu à quel point l’équipe manquait cruellement de profondeur. En troisième période supplémentaire, la coach Kori Cheverie devait jouer à deux trios à l’attaque. C’est évident que ses meilleures joueuses se sont épuisées.

Les Leafs se font éliminer en sept, ce sont des chokeux. Le Drakkar de Baie-Comeau se fait sortir en quatre, ils ont choké en finale.

Parfait. Mais alors, est-il permis de dire que les Montréalaises ont choké en séries ?

Ou c’est deux poids, deux mesures.

Je ne fais que poser la question. 

Mais la vraie parité, ce serait d’être félicité ou critiqué selon la situation, pas selon le sexe.

SHAWINIGAN ET SIMON KEAN

 Des bruits me viennent de Shawinigan. Le gala du 25 mai est en train de bien lever pour reprendre une expression de boxe. Faut dire que Christian Mbilli est une carte de visite fabuleuse.

Mais on me dit aussi que Simon Kean fait parler de lui. Pour de bonnes raisons.

Se pourrait-il que François Legault lui demande de se présenter aux prochaines élections dans un comté de la Mauricie ? 

Perso, je préfèrerais Paul St-Pierre-Plamondon.

Ou bien que Simon, grand amateur de country et de Nashville, pourrait être l’invité d’honneur au festival western de St-Tite ? 

Ou que Roger Lavergne va lui vendre un Ford F-150 électrique pour sa compagnie de construction ?

On devrait tout savoir la semaine prochaine…

ÉditoHockeyLa uneLNHLPHFLPHF MontréalRéjean Tremblay

LA FLORIDE RAMASSE UNE AUTRE COUPE PENDANT QUE LE CANADA CONTINUE DE SÉCHER

Crédit photo: Wilfredo Lee/AP Honnêtement, la meilleure équipe a gagné. Les Oilers avaient les  meilleurs joueurs en Connor McDavid et ... Lire plus

LE CŒUR DES QUÉBÉCOIS EST-IL PLUS PROCHE DE LA FLORIDE QUE DE L’ALBERTA ?

Crédit photo : Saltwire Le Canadien a été la dernière équipe du Canada à gagner la Coupe Stanley. C’est en ... Lire plus

VOLNY PAR TKO, UNE REVANCHE ?

Crédit photo : Vincent Éthier – Eye of the Tiger ET IGLESIAS ET LE K.O DE L’ANNÉE ! Patrice Volny ... Lire plus

La Game 09h00-12h00